J’ai testé le concept du stand up paddle (SUP) gonflable !

Pour conjuguer plaisir, simplicité et liberté d’utilisation 

Un dimanche ensoleillé, juste un filet d’air, du temps libre… une journée idéale pour tester une planche de SUP gonflable. J’ai voulu vérifié par moi-même l’intérêt du concept. Alors je suis partie en louer un dans un surf shop, puis direction la côte rocheuse du Pouliguen (44).

Equipement testé : SUP gonflable 10.2 Lokahi, vêtue d’une combinaison 5/3 (je craignais la chute dans l’eau mais finalement j’ai eu assez chaud !)

lokahi gonflé

Les arguments affichés en sa faveur sont nombreux :

  • Pratique
  • Facile
  • Indestructible
  • Ludique

Personnellement ça été plus compliqué que prévu. Au premier abord j’ai trouvé très pratique le grand sac pour le ranger avec sa pompe. Le SUP plié dedans, le sac étant équipé de roulettes, j’ai trouvé ça sympa de partir avec juste une pagaie dans une main et le sac dans l’autre.

sup dans le coffre sac sur plage sac lokahi

Question encombrement c’était génial. Le sac rentrait dans le coffre de ma Twingo ! On peut difficilement faire mieux.

Arrivée au spot, j’ai décidé d’aller jusqu’à la plage avec le sac. J’ai trouvé ce dernier plutôt lourd. J’ai galéré à le sortir et à le remettre dans le coffre en fin de session.

Arrive le moment du gonflage. Je me suis dit en 5 minutes c’est plier, et hop session. Et bin non.

lokahi dégonflé

J’ai eu une grosse sueur et perdu pas mal de temps. J’ai trouvé le gonflage particulièrement dur, voir ingrat sur la fin. Sur la pompe vous avez une petite aiguille qui vous indique la pression idéale à avoir. J’ai cru ne jamais réussir à mettre l’aiguille sur la bonne pression.

Bon normalement en 10 minutes environ c’est gonflé et vous prenez en effet un petit coup de chaud.

Moi, j’ai mis plus de 20 minutes, principalement à cause d’une boulette. Le petit ressort anti retour d’air était resté baissé. Donc au moment où j’ai enlevé la pompe, tout l’air s’est échappé en 2 secondes. J’étais bonne pour repartir sur 10 minutes de gonflage. A ce moment-là, l’aspect « pratique » je ne le percevais plus du tout !

valve de gonflage

Pour éviter cela de plus en plus de personnes achètent une pompe électrique. C’est simple et rapide. Il existe aussi aujourd’hui les pompes à double gonflage comme celle de Red Paddle.

La pompe Titan qui combine une pompe gros volume et une pompe HP pour un gonflage deux fois plus rapide. La preuve en vidéo :

Par contre, une fois que vous êtes à la bonne pression, c’est incroyable comme la board est extrêmement rigide et solide.

Hormis ça, j’ai installé rapidement et simplement l’aileron puis je suis partie faire ma balade le long des côtes.

IMG_2088

C’était très agréable. La planche étant bien stable je me suis vite mise debout et sentie vite à l’aise et en confiance. Aucun risque de passer à l’eau.

La rame est également très facile. Ce qui est génial c’est que ça glisse tout seul et tranquillement, sans bruit. Je suis partie plus d’une heure sans difficulté, c’est idéal pour faire un peu de sport, découvrir le paysage, prendre l’air.

lokahi sur l'eau

A noter le truc en plus : les élastiques installés sur le devant de la board. C’est très pratique pour y mettre un petit sac étanche. Grâce à ça vous pouvez partir avec appareil photo, bouteille d’eau, serviette…

En revanche dès qu’il y a un peu d’air ou du clapot la glisse devient moins fluide qu’un SUP en dur. Ca tape un peu et ça avance moins bien.

Mais le réel intérêt c’est que c’est vraiment indestructible. Les quelques coups de pagaie qu’il a reçu ne lui ont rien fait. Vous pouvez aussi accoster n’importe où. Il ne craint pas les cailloux, les coquillages, le sable, etc. Ça c’est top pour ceux qui veulent faire principalement de la balade. Ça devient très ludique comme board et vous ne prenez pas le risque de l’abîmer.

Je n’ai pas testé en surf, mais j’imagine que ce n’est pas forcément fait pour ça.

Pour résumer, c’est un concept bien trouvé. Ses caractéristiques lui confèrent de nombreux atouts :

  • Pratique pour les citadins ou pour l’emmener en vacances partout
  • Idéal pour les familles, pour faire découvrir le SUP, se balader, initier les enfants
  • Equipé d’une double pompe ou d’une pompe électrique cela devient vraiment facile à utiliser
  • Facilement stockable et transportable
  • Réel plaisir de glisse, sensations assurées

Les aficionados des sports de glisse ou du SUP préfèreront les boards en dur, pour l’objet en lui-même, la perfection de la glisse, le surf.

Le bon compromis peut être d’avoir un petit SUP en dur pour le surf, la glisse, le plaisir et un SUP gonflable assez large et grand pour les balades et les vacances.

NEO Princess aime beaucoup le concept et imagine déjà bien une initiation SUP balade/découverte for girls ! Affaire à suivre…

Commentaires

Commentaires

Author: Caro princess

Share This Post On