TEST wakeboard et chausses JOBE Grace 2015

Plus de rigidité pour plus de puissance… telle est la promesse de cette nouvelle Grace !

Equipements testés : Wake board JOBE Grace 127cm 2015 et chausses associés Grace 2015

wake jobe grace

Grâce aux tests des marques qui parcourent les wake park de France, on a la possibilité de tester pas mal de boards différentes avant d’acheter. Du coup je n’ai pas manqué l’occasion lorsque JOBE est passé au TSN44 début juillet : une Grace 2015 neuve était à disposition.

Au premier coup d’œil, il n’y a aucun doute c’est une planche pour femme, tellement girly ! Beaucoup de rose, couleurs vives, chausses ultra stylées, c’est full pink. Et les tailles proposées par la marque sont plutôt pour les petits gabarits : 127cm, 134cm et 138cm.

board JOBE GRACE

Ici la seule taille dispo est le 127 cm. Un peu petit pour moi (je suis en Slingshot Pearl 134) mais je n’hésite pas une seconde, je chausse.test board jobe grace

Conditions du test : Wake Park 5 poulies sur le lac de Saint Viaud. Une dizaine de modules accessibles.

Bon évidemment, lorsque j’ai la board au pied je ne me sens pas super à l’aise, je la trouve vraiment petite et les chausses sont bien différentes des miennes.

Justement parlons d’abord des chausses.
chausse jobe grace

Elles ont un look bien sympa de petites baskets, plutôt fines. La couleur bleu clair est top. Ça change des autres chausses plus classiques. Plein de détails sont visibles – les étoiles par exemple – et plutôt pratiques – la languette qui permet de maintenir le lacet sur le côté.

jobe grace languette lacet

jobe grace languette lacets

Elles sont aussi très confortables à l’intérieur. C’est douillet et ultra rembourré mais du coup ils sont difficiles à chausser et déchausser car vous êtes bien serrés, le pied est fermement emmitoufler.

En revanche ils ne montent pas très haut sur la cheville et le serrage n’est pas suffisant. C’est assez souple au niveau de la cheville, on ne se sent pas parfaitement maintenu. La languette devant est trop rigide et fait donc un peu mal. Mais ce n’est rien je pense, c’est surement parce que c’est neuf.

Le gros point noir pour moi ce sont les lacets du haut qui sont comme des lacets de chaussures. A part pour le style je ne vois pas l’intérêt. C’est “relou” à faire, le serrage est approximatif, très difficile de serrer à fond, ça se détend sur l’eau et c’est “relou” à défaire surtout si au moment de tirer sur le lacet ça fait un nœud ! Là vous pestez dans l’eau et avez besoin de patience, souplesse et abdos pour le défaire.

Bon vous l’aurez compris, je n’ai pas aimé.chausses jobe grace

Je reste convaincue que le meilleur serrage de chausses c’est le mixte lacets en bas et scratch sur la cheville comme les Slingshots Jewel par exemple.

Revenons à la board.

La board étant assez petite j’ai dû m’y reprendre à deux fois avant de trouver le bon stance. Le mieux était d’être au plus large. Et là j’avoue j’ai bien apprécié sa taille, c’est une bonne découverte : naviguer avec une petite board et un stance large est plus ludique, ça tourne plus vite et c’est moins encombrant. Je pense que je prendrais une board plus petite lorsque je changerais la mienne. Un conseil : n’hésitez pas à tester différentes planches dans différentes tailles. Vous verrez assez rapidement avec laquelle vous êtes le plus à l’aise.

Je ne sais pas si c’est lié au fait qu’elle était neuve mais alors question glisse, c’était un peu déroutant, elle accroche. Je manquais de tomber sur chaque module, la board glissait mal voire stoppait net au milieu du module, j’ai eu quelques frayeurs. Du coup, au bout de plusieurs tours ça devient fatiguant et démotivant. Je pense qu’à l’usure elle glisse comme les autres, mais faudra un peu de pratique. Cela vient en général du revêtement qui peut varier d’une marque à l’autre.

Concernant sa forme, la planche est assez rigide. Elle est idéale pour réaliser les nose press par exemple et les blocages, bien qu’elle soit tendue ses spatules sont relativement souples. Elle a aussi plus de pop. En revanche bien que les nose press soient faciles elle est moins accessible pour les modules en général.

Elle est équipée de channels centraux et aux extrémités qui facilitent l’écoulement de l’eau et accentue la vitesse. On ressent plus d’accroche et une glisse franche sur l’eau. Ça dérape moins que la Pearl par exemple.

board JOBE GRACE revetement

Perso, je la trouve moins ludique et moins évolutive que la Pearl de Slingshot. Mais je n’ai pas un niveau de wakeboardeuse affirmée alors peut-être que ce n’est qu’un ressenti.

Cependant elle reste une bonne board, un peu radicale.

Enfin côté déco, je ne suis pas fan du orange à la base alors je la trouve un peu trop chargée, c’est flashy mais reste stylé. Le dessous reste simple.

Les plus :

  • Board puissante
  • Chausses bien stylées comme des baskets
  • Une déco originale qui dénote des autres
  • Les détails sympas sur la board et les chausses

Les moins :

  • Manque de fluidité
  • Le revêtement
  • Le serrage lacet des chausses
  • Déco un peu chargée

VERDICT de neoprincess :

Difficile de juger sans comparer à ma Pearl ! Pour avoir essayé d’autres planches comme les nouvelles RECKLESS ou une Liquide Force, je pense que ça dépend de votre programme et de votre niveau. Les JOBE et Liquide Force sont probablement plus adaptées au blocage. Les Reckless et les Slingshot ont l’avantage d’être plus souples, plus polyvalentes, accessibles à toutes les pratiquantes.

Petite vue d’ensemble de la nouvelle board RECKELESS – taille 137, trop grande pour mon gabarit (bonne board à priori, bon feeling sur les premières cordes, glisse bien, pas suffisamment testée pour vous faire un article complet…coming soon)

board recklessreckless wake board

gamme reckless

Commentaires

Commentaires

Author: Caro princess

Share This Post On