TEST Wakeboard Hyperlite Socialite 2015

Notre Guest rideuse Laura fan de wakeboard nous a livré son retour sur son achat coup de cœur la Socialite d’Hyperlite 2015. Elle en est pleinement satisfaite et vous explique pourquoi. Comparaison avec sa peak 2013, critères de choix, comment choisir, pourquoi… elle explique tout et donne des conseils d’achat utiles en prime. La Socialite n’est visiblement pas à mettre dans toutes les mains mais si vous êtes en pleine progression c’est peut-être l’occasion de craquer pour cette board au style discret et au shape super réactif, visiblement idéal pour le cable.

socialite hyperlite

Equipements testés : board de wake Peak 2013 Liquid Force et la Socialite d’Hyperlite 2015 au wake park TSN 44

GUEST Rideuse : Laura Guillaume

La saison 2015 pointant le bout de son  nez, j’ai eu une irrésistible envie de changer de board. (Je ne suis pas une fille pour rien). Avant de vous présenter ce nouveau modèle, petit retour sur la saison passée ou j’ai ridé la PEAK 2013 en 136 cm de chez Liquid Force.

Pourquoi j’ai choisi la Peak  ?

Parce que les channels situés sous la planche me permettaient d’avoir de l’adhérence, contrairement à une planche intégralement lisse. Elle est flex ce qui permet des réceptions plutôt douces, c’est aussi un maxi bonus pour mettre de joli nosepress (C’est-à-dire, sur un module presser tellement fort l’avant de la planche qu’on glisse uniquement sur la spatule avant de la planche cf. photo). Je l’ai choisie en 136 cm car c’est une taille standard pour les femmes qui pratiquent en wakepark.

nose press

La saison dernière je me suis amusée à tester les planches d’autres riders et rideuses. Je me suis retrouvée un jour avec une PEAK 2013 mais en 140 cm et là j’ai compris que j’avais une planche un peu petite pour mon gabarit (172 cm pour 68kg). Avec plus grand, j’étais beaucoup plus à l’aise sur tout, que ce soit pour les sauts ou le jibe (le fait de glisser sur les modules) ainsi que les rotations.

module laura

Comment trouver sa précieuce … (board) ?

A partir de là je suis partie en quête, oui oui … parce que le marché actuel pour les wake board femme est peu diversifié dans les tailles. Je mets un point d’honneur à acheter du matos pour les nanas car c’est le seul moyen pour qu’un jour on ait vraiment du choix au même titre que ces messieurs.

J’ai donc cherché et je suis tombée sur cette board, la Socialite ! Petit soucis, comment acheter une board sans avoir pu l’essayer ? Je me suis alors tournée vers les réseaux sociaux pour contacter des nanas qui avaient pu la tester. (Ne pas avoir peur de poser des questions aux autres, c’est la meilleure des sources d’informations).

Le test !

Le 9 avril 2015, ce nouveau jouet frappe à ma porte, rien de tel pour passer une bonne semaine et compter le nombre de dodo avant la prochaine session.

Après avoir fixé mes chausses avec le plus grand soin, c’est enfin le moment de se mettre à l’eau. Petite appréhension … est ce que j’ai fait le bon choix !? Board au pied, palonnier dans la main, l’accrocheur passe et c’est parti.

depart laura palo

Première impression incroyable, une douce sensation de glisser sur des nuages (vous me croirez ou pas mais les 3 cm en plus font vraiment la différence). Très réactive dans les prises de care j’ai dû retravailler ma façon d’aborder les modules. Premier module, elle glisse plus que la PEAK donc il faut rester bien fléchi sur ses jambes de façon à abaisser son centre de gravité pour éviter de poser son délicat fessier sur les modules.

grab hyperlite         saut module laura

Elle a un shape (forme) un peu surprenant, elle a très peu de rocker (c’est la forme plus ou en moins en banane de l’ensemble de la planche), rigide au centre mais les spatules sont de vrais chewing gum. Les réceptions sont tout aussi douces qu’avec la PEAK, pour ça je n’ai rien à redire.

Ce que j’aime beaucoup aussi, c’est le graphisme. Pour une fois qu’on ne nous colle pas du rose parce qu’on est des filles. Sobre mais efficace, avec petites paillettes sur le dessus c’est super chouette.

detail socialite hyperlite

Verdict de Laura Guest rideuse :

En bref, pour moi c’est un vrai coup de cœur. Par contre je ne la conseille pas à toute les filles, pour les débutantes elle risque d’être un poil trop technique, ce qui peut en frustrer certaines.

N’oublions pas que l’on ride pour notre bon plaisir !

laura palo 2

Les plus 

  • Les spatules souples qui permettent de presser
  • Sa taille qui correspond à mon gabarit
  • Sa réactivité
  • Le graphisme féminin mais pas cliché

Les moins

  • Le prix, pour ce modèle il faut compter environ 550 euros, ce qui fait parti des planches les plus chères.
  • Difficulté d’approvisionnement

Commentaires

Commentaires

Author: Caro princess

Share This Post On